Robert Bassetto un architecte amoureux des livres, de la Vénétie et de la gastronomie !

Réunion de la SAC du 8 mars 2018

La visite de l’hôtel Ibis Style à Houdeng est l ’occasion pour Robert Bassetto de nous parler un peu de son parcours …
Le décès de Georges Gosse , l’été dernier fut un choc pour nous tous.
Robert fut particulièrement affecté de ce que Georges n’avait pas eu l’occasion de nous faire part plus en détail de son parcours et de ses projets.
À 63 ans, il a pensé que faire cet exercice serait utile pour les jeunes confrères mais aussi pour lui.
Il a donc essayé de mettre de l’ordre dans ses archives et nous livre aujourd’hui une première tentative en espérant que d’autres prendront le relais.

Les années d’apprentissage : Saint-Luc : l’école La Biche à Mons.

Robert y a suivi une formation de dessinateur en construction axée sur le dessin. (1974) .Ce fut essentiel pour la suite de sa formation.
Les outils de l’époque planchent à dessin, graphos, rotring, calques demandaient un minimum d’apprentissage mais avaient l’avantage d’être très fiables .. pas de bugs informatiques à craindre!Il obtient son diplôme d’architecte à l’ISAM MONS en 1980 , s’inscrit à l’association des architectes de Mons et fait son stage chez l’architecte Jean-Pierre Debaise entre 1980 et 1982.

PERSPECTIVE GRANGE STAGE 1980

1977 : l’invention de l’Apple
Robert se lancera dans l’aventure informatique avec l’Apple 2e puis le Commodore 128 (128 kilo octets !) … mais il a toujours privilégié le crayon, les croquis et laissera à ses collaborateurs la gestion de la CAO .
Les dessins de Paul Rudolph et de Frank Lloyd Wright , notamment, que Robert nous projettent, sont une magnifique démonstration de ce que peuvent la main et le crayon.

Frank Lloyd Wright

Paul Rudoph

Les débuts: les années 80
Frank Lloyd Wright donnait comme conseil aux jeunes architectes : « votre première maison vous la faites bien ou alors loin de chez vous!»
Robert s’en est souvenu pour sa première maison (des amis de son frère) : le client est arrivé avec un avant-projet où le garage et le hall d’entrée occupait la moitié du rez : il a complètement retravaillé le projet et encore aujourd’hui il est fier de cette réalisation.

Première habitation 1980
Suivront, dans les années 80, la réalisation de villas notamment pour un ami décorateur et une importante demeure pour un client hollandais.

Habitation ami décorateur

Maison client Hollandais

Sur ces premiers chantiers, il a pu apprécier le savoir-faire des artisans et a toujours eu à cœur de dialoguer avec tous les ouvriers ce que lui avait appris son père maçon.

Les belles rencontres : les années 90
En 1991, dans une librairie à Bruxelles, Robert lie conversation avec un lecteur feuilletant comme lui des livres d’architecture … C’est Charly Cordemans qui publie des articles sur l’architecture dans la revue Je vais Construire . Un peu plus tard Charly Cordemans y publie un article de 50 pages : « Fils de maçon italien». Ce qui lui vaut quelques commandes.

Il récidivera en 1998 dans un n° de Je Vais Construire juste avant Batibouw : beaucoup de commandes s’ensuivront.

Entretemps, suite à une rencontre fortuite, il est chargé de l‘étude d’un immeuble à appartements « Les jardins du lacs » à Ixelles. Il se lance dans ce projet , même s’il est seul à cette époque avec un dessinateur.

Une étude de mobilier pour les garages Mercedes lui permet d’être appelé pour la réalisation d’un garage à Saint-Ghislain puis à La Louvière … qui seront suivis par d’autres pour d’autres marques.

Mobilier en pierre bleue du Hainaut

 

Garage Saint Ghislain 1992

Garage VAG Frameries1999

De 1992 à 1997, il sera associé à Bernard De Vree ( Carré 7).
C’est l’époque où il s’investit dans les « forces vives » de la région : Rotary, Chambre de Commerce et d’Industrie de la Région du Centre, Société des Architectes du Centre ( dont il est président depuis 2012 )

Projet pour le conseil économique et social de la communauté urbaine de centre 2000

Franco Dragone et les années 2000
En 1998, il rencontre Franco Dragone et voyage aux USA et au Canada, désigné par la Région Wallonne pour établir une étude de faisabilité pour la création de studios pour Franco Dragone à La Louvière. Le projet est poussé jusqu’aux adjudications mais les attentats du 11 septembre 2001 découragent les investisseurs et le projet est abandonné.

Une rencontre avec Vincent Carlier lui ouvre la porte de l’hôtellerie et du groupe ACCOR : depuis une dizaine d’hôtels auront été étudiés complètement.
L’hôtel Ibis Style où nous sommes reçus ce jour en est un exemple.

Les concours
Frank Lloyd Wright lors d’une conférence à des étudiants en 1931 leur a prodigué 14 conseils dont celui de ne jamais participer à des concours.
Et Robert y a participé en sachant que pour beaucoup d’entre eux les dés était pipés.
Notamment :
– le Pont Canal avec Bernard De Vree
– Le musée Gilson, lauréat, mais qui ne sera pas réalisé- Le CPAS rue Chavée
– l’ISIC à Mons près de la FUCAM
Et la vie continue avec d’autres projets dans la cartons…
Tout au long de sa carrière Robert a tiré parti de ses rencontres et n’a pas hésité à profiter des opportunités qui se présentaient … puis de se livrer corps et âme dans les projets étudiés pour y faire le meilleur. Il faut savoir constamment se battre pour que ce meilleur soit possible, quelquefois malgré les clients mais souvent contre « l’Administration » qu’il ne trouve pas toujours compétente !
Tout au long de sa carrière aussi Robert s’est nourri de voyages, de visites de réalisations architecturales et de la fréquentation de bonnes tables. Mais c’est surtout sa Vénétie natale qui l’inspirera plus que tout…
Et enfin amoureux des livres, il y a fréquenté de nombreux maîtres et regrette qu’actuellement la lecture de ceux-ci en fasse plus partie de la formation des jeunes architectes.
Ci-après une liste indicative pour les jeunes confrères de la SAC.

  • –  Carnet de travail de Renzo PIANO, Le Seuil, 1997
  • –  Apprendre à voir l’architecte de Bruno ZEVI Editions de Minuit 1976
  • –  El Croquis de John Pawson Parperback 2011
  • –  Cours du CNAM 1957-1970 Jean Prouvé par Jean-François Archieri Mardaga 2002
  • –  Le Corbusier vivant par Dominique Lyon et Olivier Boissière Editions PC 1999
  • –  Glenn Murcutt par Françoise Forminot Gallimard 2003
  • –  La pensée, le dessin, les projets de Scarpa Mardaga 1995
  • –  Silence et Lumière, Louis Kahn Editions Linteau 2006
  • –  Construire autrement de Patrick Bouchain Actes Sud 2006
  • –  Le pouvoir de faire de Jack Lang et Patrick Bouchain Actes Sud 2016et bien sûr, les livres sur :
  • –  Tadao Ando
  • –  Mario Botta
  • –  Frank Lloyd Wright
  • –  et bien d’autres …

Construire, c’est collaborer avec la terre
s’est mettre une marque humaine sur un paysage qui en sera modifié à jamais
Marguerite Yourcenar: Mémoire d’Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.